SECTION LE PERREUX SUR MARNE

RENAULT : UNE VIGILANCE NECESSAIRE POUR PROTEGER LES SALARIES

0 commentaire Le par

Que se passe-t-il ? Le groupe Renault a annoncé mardi son intention de réduire ses e!ectifs de 7 500 personnes en France, dont 5 700 départs en retraite d’ici 2016. Les salariés ont manifesté leur inquiétude en cessant le travail dans plusieurs sites dont Sandouville et Cléon en Seine-Maritime. Respect du cadre fixé par le gouvernement L’annonce du groupe Renault ne prévoit ni plan social, ni fermeture d’usine, « ces deux lignes rouges n’ont donc pas été franchies ». (A. Montebourg). Vigilance nécessaire pour protéger les salariés L’annonce du groupe Renault est, à ce stade, une proposition intervenant dans le cadre d’une négociation engagée avec les partenaires sociaux depuis plusieurs mois. « Cette négociation doit aboutir à une solution protectrice des salariés et adaptée aux enjeux de compétitivité auxquels l’industrie automobile française

ACCORD SUR LA SÉCURISATION DE L’EMPLOI

0 commentaire Le par

UN RENOUVEAU POUR LA DÉMOCRATIE SOCIALE EN FRANCE ARGUMENTAIRES & RIPOSTE - NUMÉRO SPÉCIAL La méthode : là où la droite ne jurait que par la stigmatisation, la gauche croit au progrès par la négociation Les 9 et 10 juillet 2012, moins d’un mois après l’alternance à l’Assemblée nationale, le gouvernement a lancé un processus ambitieux de négociation sociale. Nous respectons les corps intermédiaires que la droite n’a cessé de mépriser aux responsabilités et de stigmatiser pendant la campagne électorale. M. Sarkozy faisait si! er les partenaires sociaux dans ses meetings, François Hollande les fait dialoguer et négocier pour mieux combattre la crise, le chômage, la désindustrialisation et la fi nance. Le dialogue social, pour nous socialistes, c’est un pilier de la démocratie. Le dialogue social est

Les derniers contenus multimédias