SECTION LE PERREUX SUR MARNE

Communiqué de la Fédération PS du Val-de-Marne

0 commentaire Le par

Créteil, le 5 décembre 2013 La Fédération PS du Val-de-Marne accueille avec satisfaction le communiqué de la Fédération PCF du Val-de-Marne prônant l’Union de la Gauche. Cette position est en effet défendue depuis plusieurs mois par les socialistes Val-de-Marnais qui ont toujours affirmé que leurs adversaires étaient la Droite et l’Extrême-Droite. Le souhait des socialistes Val-de-Marnais reste donc de voir des listes de la Gauche et des écologistes se présenter unies au suffrage des électeurs lors des prochaines élections municipales. La Fédération PS du Val-de-Marne regrette néanmoins que la conquête des villes de Droite ne soit pas une priorité pour les communistes du Val-de-Marne puisque ces derniers ont déjà refusé les propositions de liste

La République pour tous : adoption par les députés en première lecture du projet de loi pour la ville.

0 commentaire Le par

Fruit d’une large concertation, le projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine redéfinit en profondeur le cadre d’action de la politique de la ville. Cette réforme affecte enfin à la politique de la ville les moyens de son ambition:  rétablir l’égalité des territoires. Elle engage sa réorientation vers les quartiers les plus fragiles en faisant de la participation des habitants une exigence. Conformément à l’engagement numéro 27 de François Hollande, le projet de loi prévoit le lancement d’un nouveau programme national de renouvellement urbain. Au total, ce sont 20 milliards d’euros supplémentaires qui seront mobilisés pour améliorer durablement le cadre de vie, développer l’activité économique et

SOURCES MEDIAPART « Réserve parlementaire : Carrez (député) a donné plus de 3 millions d’euros à Carrez (maire) »

8 commentaires Le par

Réserve parlementaire : Carrez (député) a donné plus de 3 millions d'euros à Carrez (maire) Petite visite du Perreux-sur-Marne, ville très arrosée "Notre pays est drogué à la dépense". En accordant une interview au Figaro le 24 juin, Gilles Carrez, le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée, ne devait pas s'attendre à la fuite, quelques jours plus tard, du détail des subventions accordées par lui-même en 2011 via la réserve parlementaire. Ce document, obtenu par un professeur de mathématiques et dont quelques extraits ont été mis en ligne par Europe 1, ne manque pas de sel. On découvre notamment que Gilles Carrez a distribué l'essentiel de sa réserve parlementaire au maire du

Les derniers contenus multimédias